La différence entre le fondement juridique justifiant la condamnation et celui formulé dans la demande d’arbitrage justifie l’annulation d’une sentence pour cause de méconnaissance du principe du contradictoire.